Côte d’Ivoire : les investisseurs du secteur miniers sont réticents

0
345
Mines de Cote d'Ivoire

Le jeudi 27 Février, le ministre ivoirien des mines, monsieur Jean Claude Kouassi, donnait les chiffres du montant des investissements de son secteur de tutelle qui ressortaient en baisse d’environ 48%.

Selon les propos du ministre, le montant total des investissements dans le secteur des mines en 2019 s’élevait à 136 milliards FCFA contre 268 milliards FCFA en 2018. Ce recul est à créditer au spectre de la peur que laisse planer le scrutin électoral de 2020.

En revanche, les données de l’activité, quant à eux, traduisent une hausse. Le chiffre d’affaires des mines s’est élevé à 761,935 milliards FCFA en 2019, contre 502,298 milliards FCFA l’année précédente avec un bond +30,76% et le secteur employait 13 993 personnes en emplois direct contre 13 327 en 2018, un chiffre en hausse de 5%.

Durant son entrevue, monsieur Jean Claude Kouassi a aussi dévoilé la stratégie de son ministère qui vise à poursuivre la dynamique de développement du secteur minier en 2020 à travers le projet de développement minier intégré de l’ouest (PDMIO) qui comprend quatre composantes. A savoir : la construction d’une ligne de chemin de fer San Pedro-Man ; la construction d’un terminal minéralier au Port autonome de San Pedro ; l’exploitation des projets miniers du grand ouest ; l’approvisionnement des projets miniers du grand ouest en énergie électrique.

Il a été aussi question de la lutte contre l’orpaillage clandestin qui constitue un frein au développement du secteur selon le ministre.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom s'il vous plaît