Les types de crédits aux particuliers

0
959

Bien souvent, nous nous retrouvons devant notre gestionnaire de compte pour solliciter des facilités (on veut juste prendre un petit crédit comme le dit le jargon ivoirien) auprès de la banque mais nous nous perdons facilement dans les termes utilisés.

Cet article nous amène à la découverte de quelques crédits que peuvent octroyer les banques aux particuliers.

1 – Crédit à la consommation :

Ce type de crédit permet de financer temporairement soit des besoins de trésorerie ou l’achat de biens de consommation à usage domestique (appareils électroménagers, automobiles ).

Les crédits à la consommation font l’objet d’une étroite surveillance de la part du régulateur (banque centrale).  On surveille l’apport personnel du demandeur, la durée maximale du crédit, la limite de taux d’intérêt.

A la lecture de cet article, nous pouvons discuter de votre crédit à la consommation et des conditions. Expliquez-nous les conditions dont vous avez bénéficié auprès de votre banque pour que nous puissions vous proposer un meilleur comparateur.

2- Les crédit immobiliers

Ces prêts peuvent être accordés pour toute opération immobilière : acquisition ou travaux, résidence principale ou secondaire, résidence de l’emprunteur ou investissement locatif. Le montant accordé peut aller jusqu’à 100 % de l’investissement projeté mais les banques exigent la plupart du temps la production d’un apport personnel (en pratique, compte tenu de la forte concurrence que se font les banques sur ce type de crédit, il n’est pas rare que les emprunteurs solvables obtiennent des financements pour la totalité de leur investissement).

L’apport personnel a aux yeux du banquier deux avantages : il permet de s’assurer de la capacité d’épargne de l’emprunteur et surtout il diminue son risque car il aura pour garantie un bien dont la valeur vénale sera normalement supérieure au montant du crédit consenti.  Ce type de crédit, d’une durée de 2 à 35 ans, peut être remboursé par mois,

trimestre ou semestre avec des échéances constantes. Il peut parfois être remboursé par échéances de montants progressifs ou dégressi

3- les crédits par caisse :

  • La facilité de caisse

Elle permet de faire face à des difficultés de trésorerie ponctuelles et de courte durée. Le bénéficiaire de la facilité de caisse a donc la possibilité de rendre son compte débiteur pour quelques jours (par ex. 15 jours par mois) ; l’autorisation est renouvelable ou non.

  • Le découvert

C’est une solution de longue durée contrairement à la facilité de caisse. Il peut être autorisé dans le cas où le titulaire du compte attend une rentrée de fonds et qu’il souhaite disposer à l’avance des fonds attendus. Comme la facilité de caisse, le découvert est accordé à un taux généralement assez élevé.

3- Les crédits hypothécaires

Le financement du logement par les banques pose le problème de leur refinancement alors que la plupart d’entre elles ne disposent que de ressources de courte durée.

Dans le but d’assurer une adéquation entre financement immobilier et refinancement, il existe le marché des créances hypothécaires.

Les établissements prêteurs émettent des billets hypothécaires correspondant aux prêts consentis aux particuliers, garantis par des hypothèques et respectant les règles ordinaires du marché hypothécaire, qu’ils peuvent refinancer à tout moment auprès de la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH).

Les crédits hypothécaires doivent répondre à des caractéristiques précises pour permettre à l’établissement prêteur de se refinancer ; il doit s’agir de prêts finançant le logement de particuliers et assortis d’une garantie hypothécaire et à un taux maximum.

A la lecture de cet article ; n’hésitez surtout pas à nous faire part des crédits aux particuliers dont  vous avez bénéficier afin d’améliorer le comparateur pour le bien-être de tous.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom s'il vous plaît